Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 18:13

 

La bouture d’espoir a poussé pour devenir un arbrisseau vif et fleurissant. La collaboration a apporté le goût exotique d’un fruit suave et inaltérable. Une brise d’Orient poétique, encartée dans la rhétorique comme art et la rhétorique comme figure de style, vient cajoler la sérieuse vérité scientifique. La rencontre de l’ambition et de l’expérience, de l’Occident et de l’Orient, de la littérature et de la science, de la précaution et de la préconisation, de la vulgarisation et de la critique, a fait naitre « L’éternelle jeunesse, l’art de bien vieillir ». Certes, bien vieillir est un art qui se cultive pendant toutes les étapes de notre existence. Depuis toujours, une bonne santé s’est avérée une arme puissante dans l’arsenal du bonheur. Elle n’a pas de prix. Épicure réduit le bonheur à un hiatus entre l’ataraxie, une sorte de tranquillité de l’âme ou du for, et l’aponie qui affranchit l’homme de tous les troubles corporels. Une bonne santé constitue alors la moitié du bonheur. Rien ne peut illustrer l’ouvrage que l’image du fabuleux phénix qui, doué d’une longévité exceptionnelle, vit dans un monde parfait, exempt de maladies et de maux.

La puissance de l’argument juxtaposée à l’irréfutabilité du chiffre couvre le vieillissement dans ses multiples facettes. Notre corps vieillissant, pris par l’âge, miné par la maladie fournit des efforts titanesques pour s’opposer à un destin de corruptibilité. Il sera judicieux de renforcer les actions de notre organisme par une conduite consciente, responsable, capable de démêler ce qui est recommandé à notre bien-être et ce qui en est pernicieux.

« L’Éternelle jeunesse, l’art de bien vieillir » est à la fois un ouvrage d’information et un guide pratique. Il traite avec beaucoup de circonspection un problème universel bien qu’il soit un phénomène naturel ; le vieillissement. Nous avons œuvré sur le déchiffrage du jargon médico-scientifique et l’extrapolation des résultats les plus féconds de la recherche de pointe. Nous avons essayé de pointer du doigt les facteurs qui influencent le vieillissement biologique et d’en tirer tous les moyens de lutte possibles.

Le travail ouvre également des perspectives sur le phénomène du vieillissement démographique et son poids grandissant qui pèse sur les assurances, le système de retraite et l’économie qui gémit encore des séquelles de la crise. Il s’agit aussi d’une aventure humaniste qui tend à offrir un bain de jouvence, à rendre hommage à ceux qui ont construit la société autrefois, ceux qui ont pavé le chemin avant nous. Ne méritent-ils pas un instant de méditation, de tranquillité, et de paix, une cure compensatrice après un travail de longue haleine ?  

Notre contribution qui doit considérablement à l’expérience du professeur Jean-Pierre Camilleri est bâtie sur un socle scientifique émérite, combinant à la fois la biologie et l’économie, la politique et la sociologie, la médecine et psychologie, octroyant une donne précise à toutes les tranches sociales. Qu’il s’agit du public éclairé ou du commun de mortels, tout le monde y trouve son compte.  

9782296963535r.jpg9782296963535v.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Achref Snoussi - dans critique scientifique
commenter cet article

commentaires