Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 11:23

Comme je n'étais pas un grand lecteur pendant mon enfance, le rêve d'écrire était vague dans les horizons de ma pensée optimiste. Les premiers essais paraissent précocement vers l'âge de quinze ans quand le beau texte des poèmes m'a fasciné l'esprit et m'a poussé à créer mes propres poèmes. J'en ai réussi trois avec tant de hardiesse et n'étaient guère mauvaises comme premier jet. Je me rappelle d'une que j'ai abordé le soir à partir de vingt heures et je ne me suis débarrassé de la plume que vers quatre heures du lendemain, huit heures consécutives sans cesse. J'ai voulu continuer dans l'affût de cette charmante aventure, mais vu l'effort absorbant qu'elle exige et les autres rêves qui dominent ma tête, j'ai cessé l'écriture des poèmes pour traverser ma vie dans le chemin des études auxquels j'ai accroché tant d'espoir et d'ambition.
L'année de mon baccalauréat, le rêve s'est réveillé et a tournoyé de nouveau autour de ma raison, vêtu d'un autre drap, jetant dans mes convoitises un nouvel enjeu. L'écriture scientifique était l'objectif de ce rêve qui a fait vite de s'éparpiller dans le vent puisque j'ai cru avoir des ressources et, en fait, j'étais dépouillé des ressources.
J'ai réussi mon bac certes, mais je suis resté le bec dans l'eau avalant l'amertume jaillissant des brandons des rêves incendiés...  

Partager cet article

Repost 0
Published by Achref Snoussi - dans romans
commenter cet article

commentaires